06 83 59 43 85

Grange mécanique

previous arrow
next arrow
Shadow
Slider

Je suis né en 1969.

Mes premières passions furent les legos (1° generation) et les avions.

Vers 6 ans, mon frère de 15 ans mon aîné, venait me chercher à l’école avec sa 125 Yamaha toute neuve et quand il la démontait, j’étais toujours là pour lui filer un coup de main.

Par la suite j’ai commencé à démonter et remonter les choses pour comprendre comment cela fonctionnait et pouvoir les réparer si possible. Tout y est passé les vélos, les tondeuses, les trains électriques, les radios, les machines à laver, les mobylettes etc…

Mon autre hobby c’était aussi de construire et fabriquer, certainement parce que j’avais trop joué aux legos et aussi parce que j’avais la chance d’être dans un collège où il y avait une option technologie. Et oui ! à cette époque, alors qu’on avait à peine 14 ans, les profs nous apprenaient le travail du métal et du bois. On se servait de machines terrifiantes pour les normes de sécurité actuelles : cisaille à tôle, plieuse, tronçonneuse, ébarbeuse, perceuse, chalumeau oxyacéthylénique, poste à souder à l’arc, raboteuse dégauchisseuse, scie à ruban et toutes sortes d’outils tranchants.

Donc grâce à toutes ces demi-journées géniales passée dans l’atelier du collège et à la claire voyance de mes parents qui m’ont soutenu (et qui n’ont pas écouté ma prof principale de troisième pour qui je n’étais pas fait pour faire des études longues), je poursuis cette voie technologique et je me retrouve à 25 ans ingénieur spécialisé en Conception Mécanique Assistée par Ordinateur.

Ce boulot me plaît énormément et je passe près de 20 ans dans les bureaux d’étude aéronautique et plus particulièrement dans le monde du calcul de structure. Pour finir responsable d’un service calcul où je dirige une équipe de 6 ingénieurs.

Et puis d’un seul coup, le manque de concret se fait sentir. J’ai besoin de sentir la matière, de fabriquer et d’assembler des pièces. Après plusieurs mois de réflexion, c’est décidé, je passe mon CAP de Mécanique Motocycles en candidat libre et un an plu tard j’ouvre un garage en pleine campagne. Le changement total de vie.